Me voilà remis de mon poisson d’Avril 2013 ! Et oui, une banale chute ce jour-là, m’a contraint à remettre mon guidage en Camargue prévu début Juin :cry Bref, passons! Il est début Octobre quand je retrouve Sébastien au Mas de Marignan où nous hébergerons durant 5 jours. J’ai pas le temps d’arriver qu’un violent orage s’abat sur tout le sud-est. Ca craint! Du coup, nous sommes ***gés de prendre l’apéro éclairés à la frontale et à la bougie (merci EDF…) 😉 Sébastien me dit que la météo s’améliorera dès le lendemain et que ça devrait aller! Nous passons la soirée à papoter des techniques et des spots que nous pratiquerons le lendemain matin (en attendant que le courant électrique soit rétabli. Et oui, pas de courant, pas de frites au micro-ondes :grin ). Le lendemain matin nous mettons à l’eau de bonne heure, direction un hot spot pour la pratique de la pêche aux leurres. Arrivés sur place, Sébastien se tient à l’écart du spot et m’invite à observer la surface de l’eau. Après quelques secondes, j’aperçois un spectacle incroyable! Des silures en chasse en surface! Waouhhhh! Après des explications sur l’animation du leurre et de l’approche, me voici attelé à mon premier silure Camarguais. 1.93 mètres! Le combat était chaud! Après quelques minutes (de repos pour moi, car j’en avais encore mal aux bras) me voici à nouveau attelé à un autre client. J’annonce à Séb que c’est petit (lui rigole…) jusqu’à ce que le moustachu décide de me montrer son mécontentement! J’en ai encore mal aux bras à l’heure où j’écris ces quelques lignes! Le combat est splendide et tout en puissance! Mes petits bras d’horloger se font malmener par le glane! Quand il arrive (enfin) en surface, je vois un gros mulet qui fuis! Dans la frénésie et l’émotion du combat, je me suis même pas aperçu que le silure a recraché ce mulet encore vivant :p Le poissons est impressionnant :eek Je tiens-là mon record personnel! 2.25 mètres! Excusez-moi du peu 😉 A ce moment-là, je suis aux anges et surtout HS! Je pensais pas que ce séjours allait aussi vite se transformer en un succès! Les quatre autres jours se dérouleront plus tranquillement avec certes des poissons plus discrets et surtout difficiles à faire monter. C’est là que j’apprécie toute l’expérience et la persévérance de mon guide! Ce gars n’en démords jamais! Il est incroyable! Même dans les moments les plus difficiles, il a toujours les mots et la technique qu’il faut pour éviter la bête noire des pêcheurs du monde entier! Le capot :cry Même le Mistral et autres galères ne le font pas abandonner! Bref! Je profite un peu trop de l’espace qui m’est accordé sur ce site! Promis, je vais conclure! Mais avant j’aimerais encore te remercier Séb, pour toutes ces choses que tu m’as apprises, ces moments inoubliables et surtout pour ta p***on contagieuse pour ce poisson de sport magnifique qu’est le silure 😉 Un grand merci Mister Silure et promis, je reviendrai pêcher avec toi très vite 😉